En 1840, la poissonnerie était toute de bois. Puis on l’a remplacée par une construction métallique en 1880.

La néo-normande arrive en 1937, sous l’impulsion de Fernand Moureaux, maire de l’époque. Et depuis 1991, elle est inscrite sur la liste annexe des Monuments Historiques. Cela a pour effet de protéger tout le quartier des quais et du port.

Après un incendie en 2006, on la reconstruit à l’identique et l’inaugura en 2011.

Un plein d’histoire à visiter et à immortaliser !

Et si comme tout instagrammeur qui se respecte vous aimez prendre la nourriture en photo, laissez errer votre regard envieux sur les étals fraîchement approvisionnés. Pour le plaisir des yeux… Mais pas que !

Tout ce qui est peint directement et sur place a toujours une force, une puissance, une vivacité de touche qu’on ne retrouve plus dans l’atelier.

Eugène Boudin